Ministère DE LA FORET, DE LA MER ET DE L’ENVIRONNEMENT

Sceau de Republique Gabonaise

Historique du ministère

Le département ministériel en charge des forêts a connu plusieurs mutations tant sur le plan organisationnel qu’en ce qui concerne les responsables ayant occupé la fonction de Ministre dudit département.

En effet, créé à l’époque de la colonisation et institutionnalisé à partir de 1957 lors du premier Conseil du Gouvernement sous la dénomination de « Production Forestière », le premier responsable à occuper cette fonction est André Gustave ANGUILLET, Secrétaire Général de l’Assemblée Territoriale.

Au cours de la même année, le Français Pierre MARIANI succède à André Gustave ANGUILLET. En effet, avant les indépendances, le Gabon fait partie de la Communauté Française qui est une nouvelle structure rassemblant la France et ses anciennes possessions coloniales. Il n’est donc pas étonnant de voir la métropole assurer l’encadrement technique du pays en mettant à sa disposition quelques cadres. En 1959, les attributions du département sont renforcées par la loi n°14/59 déterminant les divers services publics centraux de la République gabonaise et il est désormais appelé « Ministère de la Forêt et de l’Industrie ».

Le 17 août 1960, à l’instar d’autres anciennes colonies françaises, le Gabon passe à l’indépendance. Les institutions sont mises en place et le Ministère n’échappe pas à ces changements. Non seulement le vent des indépendances commande que les nationaux prennent en charge le destin de leurs pays mais en plus, les attributions du Ministère se trouvent consolidées en lui adjoignant la production agricole, la pédagogie et l’élevage. Le 09 novembre 1960, par décret n°198/PR, Monsieur Léonard MBADINGA est nommé Ministre de la « Production Agricole, Forestière, de la Pédologie et de l’Elevage ». Il perd de fait, le volet industriel.

Trois ans après, le Président de la République, Son Excellence Léon MBA opère un autre changement qui affecte le Ministère dans son organisation et ses attributions. Par le décret n°40/PR du 19 février 1963, le Ministère devient pour la première fois de son histoire « Ministère des Eaux et Forêts » avec pour Manager Monsieur Jérôme NZE NDONG.

En février 1964, une tentative de coup d’Etat est menée par des militaires. Le Président Léon MBA est arrêté et transféré à Lambaréné. Un gouvernement provisoire, issu de l’opposition, est mis en place par les militaires. Mais ces institutions illégales sont balayées en 24 heures par l’armée française (dans le cadre des accords de défense liant le Gabon et la France) qui rétablit Léon MBA dans ses fonctions et avec lui Jérôme NZE NDONG comme Ministre des Eaux et Forêts.

Ainsi, les mutations qui ont suivi sont les suivantes :

Périodes

Dénominations

Ministres

Ministres Délégués

Mars 1965-Août 1966

Ministère des Eaux et Forêts

Pierre AVARO 

 

Août 1966-Janvier 1968

Ministère des Eaux et Forêts

Eugène M. AMOGHO 

 

Janvier 1968-Février 1969

Ministère des Eaux et Forêts

André MINTSA 

 

Février 1969-Octobre 1973

Ministère des Eaux et Forêts

Rigobert LANDJI 

 

 

Octobre 1973-Janvier 1975

Ministère des Eaux et Forêts et des Relations Publiques

 

Michel ESSONGUE 

 

 

Janvier 1975-Mars 1976

Ministère des Eaux et Forêts et du Reboisement

 

Michel ESSONGUE 

 

 

Mars 1976-Juin 1976

Ministère des Eaux et Forêts et du Reboisement

 

Théodore KWAOU

 

Juin 1976-Février 1979

Ministère des Eaux et Forêts et du Reboisement

 

Marcel IBINGA

 

Février 1979-Janvier 1981

Ministère des Eaux et Forêts et du Reboisement

Léon MEBIAME

Marcel IBINGA MAGWAGOU 

 

1981-1982

Ministère de l’agriculture, des Eaux et Forêts et du Développement Rural 

 

Michel ANTCHOUE

 

1982-Mars 1983

Ministère des Eaux et Forêts chargé du Reboisement

 

 

 

Mars 1983-Janvier 1987

Ministère des Transports, de la Communication et des Eaux et Forêts

 

Georges RAWIRI

 

 

Janvier 1987-Octobre 1988

Ministère de l’Economie Forestière, des Parcs Nationaux, de la Pêche, Chargé de l’Office du Chemin de Fer Transgabonais ;

 

Léon MEBIAME

 

Octobre 1988-Août 1989

Ministère des Transports, des Eaux et Forêts et des Parcs Nationaux

Georges RAWIRI

 

Août 1989-Février 1990

Ministère des Eaux et Forêts, et des Parcs Nationaux

Jean Boniface ASSELE

 

 

Après la Conférence Nationale et l’instauration du multipartisme en République Gabonaise, par décret n°844/PR, le Président de la République recompose le Gouvernement et l’Administration en charge des forêts qui reprend sa dénomination de 1965 et s’appelle Ministère des Eaux et Forêts avec Eugene CAPITO comme Chef du Département.Un an après, les domaines de la Pêche et de l’Environnement sont ajoutés au Ministère et ce dernier devient Ministère des Eaux et Forêts, de la Pêche et de l’Environnement.

Les premières élections présidentielles multipartites amènent le pouvoir à composer le premier gouvernement de l’Union Nationale le 23 janvier 1994. Le Ministère des Eaux et Forêts va subir encore une nouvelle mutation et est désigné Ministère des Eaux et Forêts, des Postes, des Télécommunications et de L’Environnement et Monsieur Martin Fidèle MAGNAGA est le responsable. Le 28 janvier 1997, le département est à nouveau appelé Ministère des Eaux et Forêts et du Reboisement avec comme Ministre, André Dieudonné BERRE.

Monsieur Richard Auguste ONOUVIET, nommé Ministre le 25 janvier 1999 à la tête dudit département voit son portefeuille se renforcer avec la Pêche. Le 22 décembre de la même année, le Ministère des Eaux et Forêts, du Reboisement et de la Pêche devient Ministère des Eaux et Forêts, de la Pêche, du Reboisement, chargé de l’Environnement et de la Protection de la Nature, avec le même dirigeant.

En 2002, l’ancien Ministre de l’Economie Emile DOUMBA est appelé à servir le pays au Ministère de l’Economie Forestière, des Eaux, de la Pêche, chargé de l’Environnement et de la Protection de la Nature. Portefeuille qu’il gardera jusqu’au 16 octobre 2009, date de la nomination du nouveau gouvernement composé après les élections présidentielles anticipées qui ont fait suite au décès du Président Omar BONGO ONDIMBA.  Entre temps, le 23 janvier 2007, les volets liés à l’’Environnement et à la Protection de la Nature lui sont retirés pour lui rattacher celui des Parcs Nationaux  et le 28 décembre de la même année, les Parcs Nationaux sont détachés de son département ministériel pour devenir finalement Ministère de l’Economie Forestière et de la Pêche. Après l’avènement du Président Ali BONGO ONDIMBA à la magistrature suprême, c’est Monsieur Martin MABALA qui est nommé le 19 octobre 2009 à la tête de ce département.

Lors du remaniement ministériel intervenu en janvier 2011, le département est rebaptisé Ministère des Eaux et Forêts et Monsieur Christian MAGNAGNA, est appelé à le manager. Un an après, ce dernier sera remplacé par Monsieur Gabriel TCHANGO le 29 février 2012.

A la suite des élections locales de décembre 2013, le Président de la République nomme un nouveau Premier Ministre en la personne du Professeur Daniel ONA ONDO qui compose son premier gouvernement le 28 janvier 2014. On rajoute au Ministère les pans de l’Environnement et de la Protection des Ressources Naturelles. Il devient Ministère de la Forêt, de l’Environnement et de la Protection des Ressources Naturelles. Depuis cette date, Messieurs Noël Nelson MESSONE et Louis Philippe MVE NKOGHE respectivement Ministre et Ministre Délégué ont été choisis pour le diriger.

Communication du MFEPRN

Modifié : 19 / 06 / 2014