MINISTÈRE DES EAUX, DES FORETS, DE LA MER ET DE L'ENVIRONNEMENT, CHARGE DU PLAN CLIMAT ET DU PLAN D'AFFECTATION DES TERRES

Sceau de Republique Gabonaise

Biographie

Logo
Lee James Taylor WHITE

Ministre de la Forêt, de la Mer et de l'Environnement, Chargé du Plan Climat

Le Professeur Lee James Taylor WHITE a été nommé« Ministre de la Forêt, de la Mer et de l’Environnement, chargé du Plan Climat » dans le deuxième gouvernement du Premier Ministre, Julien NKOGHE BEKALE.

Professeur WHITE, acquière la nationalité Gabonaise en 2008, après qu’il a résidé au Gabon 30 ans. Il a géré pendant presque 10 ans l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN), après avoir passé presque 20 ans à la direction de l’ONG américain WCS (Wildlife Conservation Society).

En octobre 2009, il est le négociateur forêt pour le compte du Gabon à la « Convention Cadre des Nations Unis sur les Changements Climatiques » (CCNUCC) avant d’être nommé Secrétaire Exécutif de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN).

En décembre 2009, il représente le Gabon dans le groupe de travail restreint composé de 20 pays membres pour la rédaction de l’Accord de Copenhague qui succède au Protocole de Kyoto à la suite duquel les pays industrialisés ont indiqué l’objectif de réduction des émissions pour lequel ils voulaient s’engager. L’année d’après, il est décoré par la Reine Elizabeth II, comme « commandeur de l’Empire Britannique » (CBE) pour les services rendus à la conservation en Afrique Centrale.

Le Pr WHITE est à nouveau distingué en 2011. Il est décoré par le Ministre de la Défense Nationale, de la « Médaille de Reconnaissance des Forces Armées » suite à « l’Opération MINKEBE » qu’il a conduit pour déguerpir 6000 orpailleurs illégaux qui volaient 5 kg de l’or par jour. Alors qu’il occupait les fonctions de conseiller du feu Président Omar Bongo Ondimba, il reçoit en 2003,  la distinction de « Chevalier de l’Ordre de Mérite Nationale » pour la mise en place du réseau de 13 parcs nationaux.

En 2012, Le Professeur Lee James Taylor WHITE lance le programme Gabon Bleu, suite à une expédition du Programme « PristeneSeas » de National Geographic, en collaboration avec l’ANPN et le WCS. Ce programme a consacré en 2018 le classement de 20 Aires Marines Protégées ainsi qu’un programme de sécurisation de la cote gabonaise, de l’élimination de la pêche illicite et de la restauration et la gestion durable des stocks de poisson.

Entre 2009 et 2019, il renforce les capacités de l’Agence Nationale des parcs Nationaux (ANPN) pour devenir une force paramilitaire qui lutte efficacement contre le trafic de l’ivoire, la pêche illégale, l’orpaillage et l’exploitation forestière illégale et contre d’autres formes de trafics en collaboration avec les Forces Armées Gabonaise et la Police.

Lee James Taylor WHITE est professeur Honoraire à l’Université de Stirling, en Ecosse ou il a été Chercheur Associé pour le compte de l’IRET (Institut de Recherche en Écologie Tropicale du CENAREST). Il a publié 86 articles dans des revues scientifiques internationales y compris dans le célèbre journal Nature. Il est l’auteur de plusieurs guides notamment sur les papillons et sur les plantes à fleurs du Gabon. Il a commis 6 ouvrages. Il est un des principaux rédacteurs des 8 volumes consacrés aux parcs nationaux du Gabon. Deux de ces derniers ouvrages portent sur la biodiversité du Gabon

C’est en 2007 qu’il a publié sous l’autorité du feu le Président Omar Bongo Ondimba la « Vision pour le Gabon : Le Tourisme, les Parcs et le Développement Durable au 21ème Siècle »

Né le 26 juillet 1965 à Altrincham (Manchester, Royaume Uni) de parents anglais, gallois, irlandais et écossais, Lee James Taylor WHITE a fait son école primaire à Nakasera, Kampala, en Ouganda (ou son père fut Professeur de Zoologie à l’Université de Makerere). Il intègre le William Hulme’s Grammar School, Manchester au Royaume Uni en 1976, où il obtient une License en Zoologie, au University College London. Il mène plusieurs études de terrain en Afrique dont le premier inventaire du futur parc national de Cross River, au Nigéria.

Il obtient son doctorat en Zoologie à l’Université d’Edinburgh en Ecosse en aout 1992 suite à une étude sur la Faune de la Réserve de la Lopé-Okanda, ou il a travaillé à la Station d’Études des Gorilles et Chimpanzés (SEGC) du CIRMF de janvier 1989 à juillet 1991.

Lee James Taylor WHITE est marié et père de 3 enfants.

 



Modifié : 26 / 06 / 2019