Ministère DE LA FORET, DE LA MER ET DE L’ENVIRONNEMENT

Sceau de Republique Gabonaise

LA CMAE prépare la 3ème assemblée générale de l'ONU sur l'environnement

Logo

Le Président de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement (CMAE) a appelé les pays africains à mettre l'environnement au cœur de leurs plans nationaux de développement lors de sa visite de deux jours au Quartier général de l'ONU sur l'environnement.
Pacôme Moubelet-Boubeya, Ministre d'Etat, Ministre de la Forêt, de la Mer et de l'Environnement et président de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement, accompagné du Directeur général de l'Environnement, Léandre Ebobola Tsiba ont été reçus par Erik SOLHEIM, chef de l'ONU Environnement et Juliette BIAO KOUDENOUKPO, Directrice et Régionale Représentant du Bureau de l'Afrique.
M. MOUBELET-BOUBEYA a déclaré que l'environnement est essentiel à la réalisation de l'Agenda 2063 de l'Union africaine et des Objectifs de développement durable. Il a réitéré que l'Assemblée de l'ONU sur l'environnement est le bon forum pour relever les enjeux auxquels l'Afrique est confrontée à l'attention du monde.
"Nous sommes déterminés à faire de la prochaine Assemblée un succès pour l'intérêt de nos nations africaines", a déclaré M. Moubelet-Boubeya.
Le président de la CMAE a également rencontré le Corps diplomatique africain basé à Nairobi et les représentants à l’ONU Environnement. Il a été informé sur l'agenda environnemental africain ainsi que sur les intérêts et les défis.
"Nous devons parler d'une seule voix pour être entendus à l'Assemblée de l'ONU pour l'environnement et à d'autres forums internationaux sur l'environnement", a déclaré le Président. "Pour pouvoir apporter une contribution et un impact importants, nous devons être bien préparés et présents à la prochaine Assemblée", a-t-il déclaré au Corps diplomatique africain à Nairobi.
M. Moubelet-Boubeya a également rencontré le président du Comité des représentants permanents, H.Em John Moreti, Haut-commissaire du Botswana, qui l'a informé sur les résolutions que les pays africains ont l'intention de présenter à l'Assemblée.
Le Gabon a mené à la conservation et à la lutte contre les crimes contre la faune en Afrique. Le président gabonais, M. Ali Bongo Ondimba, est un membre fondateur du Giant Club, un forum qui regroupe les chefs d'État africains, les chefs d'entreprises et les experts en protection des éléphants pour assurer la population d'éléphants d'Afrique et les paysages dont ils dépendent. M. Bongo est également le coordonnateur actuel du Comité des chefs d'État et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC).
La Conférence ministérielle africaine sur l'environnement (CMAE) a été créée en décembre 1985. Son mandat est de plaider en faveur de la protection de l'environnement en Afrique; veiller à ce que les besoins humains fondamentaux soient satisfaits de manière adéquate et durable; veiller à ce que le développement social et économique soit réalisé à tous les niveaux; et de veiller à ce que les activités et les pratiques agricoles répondent aux besoins de sécurité alimentaire de la région.
Le Gabon a pris la présidence de la CMAE le 12 juin 2017, pour les deux prochaines années, à la suite de la présidence de l'Égypte.
L'Assemblée de l'ONU sur l'environnement, l'organe décisionnel le plus haut au niveau mondial sur l'environnement, se réunira à Nairobi (Kenya) du 4 au 6 décembre 2017 sous le thème principal de la pollution.

Publié le : 14 / 09 / 2017